Comment j’ai amélioré mon écriture !

La semaine dernière j’ai partagé avec vous ma traduction d’un billet de Melissa Donovan. Dans ce billet elle nous donne des axes pour distinguer un bon écrit d’un mauvais. Pour rebondir sur son billet, je vous faire part de la démarche que j’ai entrepris pour améliorer mon écriture.

1. Ecrire

Lorsque j’ai commencé à écrire, je faisais beaucoup d’erreurs : grammaire, orthographe, syntaxe. Mais à force de persévérance, j’ai amélioré mon écriture. J’oeuvre chaque jour en ce sens. Dans un premier temps, j’écrivais que pour moi-même. Mais en prenant soin à faire moins d’erreurs, on en fait de moins en moins et on s’améliore.

2. Un Atelier d’Ecriture

L’une des étapes pour améliorer mon écriture a été de m’inscrire à un atelier d’écriture en ligne, Atelier Ailleurs. Dans son livre Ecriture, mémoire d’un métier, Stephen King critique les ateliers qu’il considère comme des endroits où les gens sont complaisant les uns les autres. Je ne peux pas dire le contraire.

Premièrement parce qu’une lecture est subjective. J’ai lu des textes qui me plaisaient énormément, et d’autres pas du tout.

Deuxièmement, parce que les participants de mon atelier sont des écrivants qui sont là pour le plaisir d’écrire. Pour écrire moi-même, je sais que c’est parfois difficile d’écrire sur un thème donné.

Ensuite, plus il y a de textes, moins on passe de temps pour rédiger une critique constructive d’un texte. Certains textes méritent un bon coup de crayon rouge à chaque ligne. Mais ça demande aussi du travail de la part des autres participants.

Pour toutes ces raisons, il arrive que les participants soient effectivement complaisants. Mais avant tout, cela m’a permis d’avoir certains retours vraiment constructifs qui m’ont permis de m’améliorer.

3. Lecture de Manuscrit

Dans un atelier d’écriture, on lit différents types d’écrits. De bons comme de moins bons. Cela m’a amené à m’inscrire dans des comités de lectures. La lecture de manuscrits envoyés à des maisons d’éditions permet de tomber sur des livres qui normalement sont suffisamment bien écrits.

Ces lectures m’ont permis de mieux distinguer un bon écrit d’un mauvais. J’ai lu de très bons livres, des livres qui m’ont emportés et que j’ai beaucoup aimé. Mais je suis tombé également sur des livres vraiment très mal écrit.

Il m’est déjà arrivé de tomber sur des livres publiés pour lesquels je me demandais pourquoi ils avaient été publiés. Mais dans les comités de lectures, je suis vraiment tombée sur des livres qui n’avaient aucune cohérence, pas de style, et parfois des fautes de français.

Que faire pour encore progresser ?

Je dois encore apprendre à organiser mes écrits, à faire en sorte que mes récits prennent plus de cohérence.

Et vous, comment améliorer vous votre écriture ? Savez-vous reconnaître un bon écrit d’un mauvais ?

Vous êtes libre de partager votre point de vue dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *