Un monde sans rongeurs

Ce jour-là, lorsqu’elle arriva chez la nounou pour récupérer Ella, cette dernière se dirigea vers elle en criant de joie et en tenant un papier à la main. En arrivant près d’elle, Ella lui tendit le bout de papier.

— Tiens, z’ai fait ce dessin pour toi mam.

Elle prit l’œuvre d’art de sa fille et le regarda. Elle y vit une chambre avec une grosse bestiole grise tenant une dent dans sa main et une pièce dans l’autre. Tiens ! Qu’est-ce cette bestiole. Elle s’accroupie pour se mettre à la hauteur de sa fille et lui demanda ce que représentait son dessin.

— C’est la petite souris qui vient récupérer une dent et laissé une pièce à la place.

Une souris ! Mais qu’est-ce une souris ? Où Ella avait-elle vu une souris pour pouvoir en dessiner une ?

— As-tu déjà vu une souris, ma chérie ? lui demanda-t-elle.
— Non, mais Granpa oui !
— Granpa ??? Quand a-t-il vu une souris ?
— Sais pas. Il m’a juste dit que la tite souris venait remplacer les dents par des pièces la nuit.
— Quand t’a-t-il dit cela ?
— Lorsque ze lui ai dit que Pierre avait perdu une dent. Y m’a même dit qu’un jour une de mes dents tomberait et que la tite souris passerai.

Je n’en dis pas plus. Mais avant de quitter la nounou, je lui demandai si elle savait ce qu’était une souris. Elle non plus ne savait pas.

Séparateur souris

Le week-end suivant, mes parents vinrent à la maison. J’en profitai pour demander à mon père ce que signifiait cette histoire de petite souris et lui montrait le dessin d’Ella.

— Ah ! Oui, je lui en ai parlé il y a un mois environ. Elle était venue me dire que le fils de la nounou avait une dent en moins.
— Mais qu’est-ce ces souris ?
— Ah ! C’est vrai que ne les a pas connus. Pourtant nous t’en avons parlé quand tu étais petite. Ne t’en rappelles-tu pas ?
— Pas vraiment. Quoiqu’une histoire de dent qui se transforme en pièce la nuit, cela me dit quelque chose.
— Vois-tu, quand j’étais petit, c’était la petite souris qui venait déposer une pièce à la place de la dent.
— Mais qu’est-ce une souris.
— C’est un petit rongeur gris la plupart de temps, avec un museau pointu, des petites moustaches. Les chats les chassaient avec plaisir.
— Les chats chassent les oiseaux, pas les rongeurs. D’ailleurs qu’est-ce un rongeur ?
— Un rongeur est une famille regroupant les souris, les rats, les campanules et quantités d’autres animaux.
— Pourquoi n’en voyons-nous pas ?
— Ah ! C’est une bonne question. Quand j’étais petit, je devais avoir une dizaine d’année, des chercheurs ont mis au point un virus qui ne touchaient que les rongeurs. Or ce virus a réussi à sortir de leur laboratoire et s’est répandu. En une dizaine d’année, il n’y eu plus un seul rongeur sur notre planète. Sauf peut-être dans des endroits très isolés. Quoiqu’il en soit, nous n’avions plus besoin de chat dans les maisons pour les chasser, plus de problème au niveau du jardin à cause d’eux. Mais cela a aussi entraîné un déséquilibre dans l’ordre des choses. Mais le plus grave, c’est que le virus a muté pour atteindre d’autres animaux. Peut-être nous touchera-t-il également un jour.
— Mais le gouvernement n’a rien fait pour empêcher cela ?
— A l’époque, c’est la course à l’arme bactériologique. Encore avons-nous eu de la chance que les chercheurs ne puissent utiliser que des rongeurs pour leur expérience. Sinon, je n’ose pas imaginer les dégâts que cela aurait pu provoquer. Après cet incident, les consignes de sécurité ont été doublement renforcer et plus personne n’a le droit de chercher à fabriquer un virus qui pourrait exterminer une espèce.
— Et à quoi cela ressemble-t-il exactement, une souris ?
— A peu près au dessin d’Ella. Sais-tu qu’elle a un don cette petite pour dessiner suivant les descriptions que tu lui fais ?
— Es-tu sûre qu’elle n’a pas eu un modèle.
— Je ne pense pas, cela fait tellement longtemps que les écrits et les dessins restent rares et il faudrait qu’elle sache se servir de l’ordinateur.

A ce moment-là, Ella revient avec sa grand-mère, tout heureuse. Je lui demandai alors si elle avait déjà vu une souris.

— Non, ze te l’ai déjà dit.
— Pourtant ce que tu as dessiné y ressemble étrangement. Comment as-tu su qu’une souris ressemblait à ça ?
— C’est Granpa qui me l’a décrit. C’est vrai hein, Grandpa ?
— Oui ma chérie, dit mon père en caressant les cheveux d’Ella.
— Et puis, j’ai rêvé que la tite souris passait l’autre jour. Mais c’est bizarre, j’avais l’impression d’être ailleurs.

Tout ma fille ça. Elle rêvait régulièrement de choses que nous ne connaissions pas. Un peu comme si ses rêves l’emportaient dans un autre monde. Un monde meilleur peut-être, en tout cas différent. Et il semblerait que dans ce monde, il y ait des rongeurs, contrairement au nôtre.

Ecrit le 20 janvier 2011 dans le cadre de la Destination 132 : En Uchronie de l'Atelier Ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *