Itinéraire d’un salaud ordinaire de Didier Daeninck

itinéraire d'un salaud ordinaireAuteur : Didier Daeninck

Genre : roman

Format : poche

Date de parution : 27 septembre 2007

Edition : Folio

Résumé 

Clément Duprest, brillant étudiant en droit, intègre la police nationale en 1942. Contrairement à certains de ses collègues, Duprest ne « fait pas de politique » : il va se contenter de mettre au service de ses patrons son intelligence et son sens de l’observation. Au sein de la « brigade des propos alarmistes », il est chargé de repérer et de neutraliser les individus hostiles à Vichy… Ainsi commence la longue carrière d’un fonctionnaire que certains diraient irréprochable. Duprest sera mêlé, au cours de sa vie, à nombre d’événements qui ont marqué la chronique.

Didier Daeninckx, à travers les faits et gestes quotidiens d’un salaud tout à fait ordinaire, nous invite à revisiter quarante ans d’histoire française, depuis la rafle du Vél’ d’Hiv jusqu’à la candidature de Coluche à l’élection présidentielle de 1981 : Occupation, Libération, décolonisation, affaires politico-mafieuses, mouvements étudiants, grèves ouvrières, répression policière… Comme dans Meurtres pour mémoire, le savoir-faire du romancier s’appuie à la fois sur une analyse très fine des comportements humains et sur une multitude de détails véridiques, qui rendent captivante cette traversée du dernier demi-siècle.

Mon avis

A travers la carrière de Clément Duprest nous découvrons 40 années d’événements depuis ce jour de mai 1942 où il intègre la police nationale. Clément Duprest est, à la base, un monsieur tout-le-monde. Il est jeune marié, jeune diplômé, nouvelle recrue de la police nationale. Ses débuts professionnels vont surtout se résumé à faire de la surveillance, à rendre des rapports sur les différents événements, sur les différentes personnes afin de savoir si elles sont ou non hostile au régime en place. Au travers ses relations personnelles avec sa femme ou avec sa belle-famille, nous découvrons plus un personnage indifférent à ce qui l’entoure. Ou, du moins, qui ne sait pas montrer ses sentiments. Aussi est-il complètement indifférent à la fausse couche de sa femme ou à la naissance de son fils. Cette naissance semble même être une épine dans le flanc pour lui car il évitera de refaire un autre enfant à son épouse. En attendant, il doit aussi une fière chandelle à son beau-père qui saura le convaincre de lui transmettre des documents pour la résistance lorsque la guerre semble prendre fin. C’est ainsi qu’après quelques temps à éviter la milice, il se laisse entraîner calmement par elle. Cette coopération et le fait qu’il n’est jamais vraiment pris part à un interrogatoire lui vaudront de réintégrer la police et les services de renseignements pour lesquels il va continuer de travailler. Traversant les différents événements qui ont marqué la France ou sa vie sans réellement y prendre part.

S’il est intéressant de découvrir les différents événements d’une autre manière, je suis restée un peu dubitative sur le personnage de Clément Duprest. On ne s’y attache pas. J’ai même pris pitié de sa femme qui malgré l’insensibilité de son mari est restée près de lui. Je pense que c’est aussi ce qu’a voulu Didier Daeninck. Clément Duprest ne pouvait être ce type jovial qui rigolait à la moindre blague que l’on fait. Quoique ! Peut-être cela lui aurait-il valu d’être encore plus salaud s’il avait dû dénoncer ses amis. Non, il est difficile de s’attacher à Clément Duprest. Il est tout à fait ordinaire, insipide même et peut-être même un peu trop zélé puisque si on ouvre sa cave, c’est pour trouvé tous les dossiers personnels qu’il a constitué au cours de ses années aux renseignements. Il a même un dossier sur sa femme et sur son fils. En même temps, il n’est pas si antipathique.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est vraiment le point de vue des événements que nous découvrons au travers le narrateur. C’est un livre que j’ai même recommandé à mon conjoint qui est très difficile car c’est un livre qui peut lui plaire.

Ma Note : 4/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *