Dernier jour

C’était le dernier jour de classe avant les vacances de Noël. Elie, onze ans, savait aussi que c’était sa dernière journée avec Matthew. Ce dernier repartait chez lui, après trois mois passé chez eux. Elle se souvenait de sa première rencontre avec lui, en tout début d’année scolaire ; du premier jour de classe de Matthew et de tous les moments de complicité qu’ils avaient partagés par la suite.

Il était comme elle, plus doué que la moyenne. Avec lui, elle pouvait vraiment rivaliser. Même s’ils étaient dans la même classe, ils n’avaient pas forcément les mêmes cours. Tous deux avaient un an d’avance sur leurs camarades, mais réussissaient bien mieux qu’eux. Elie étant déjà connu dans l’établissement, elle avait un emploi du temps un peu particulier alors que Matthew avait eu le même emploi de temps que leurs autres camarades de classe.

Son sac sur le dos, elle entra dans l’établissement et retrouva Matthew. Elle savait que toute la journée, elle ne serait pas à ses cours. Matthew vit qu’Elie était triste. Il en connaissait la raison et ne pouvait rien faire pour la supprimer. Juste la serrer fort contre lui pour la rassurer de son amour. Ce qui les attendait n’était pas tant l’absence de communication, ils avaient internet pour cela, mais plutôt la distance et l’absence de l’autre. Et la mamie d’Elie ne pourrait pas les aider cette fois-ci.
Il se rappelait ce jour d’octobre où Elie l’avait appelé pour lui dire qu’elle rentrait plus tôt. Normalement, elle aurait dû rester chez sa mamie toutes les vacances de Toussaint. Mais sa mamie avait décrété qu’elle voulait voir la mer et elles étaient rentrées. Avec l’aide de la mamie d’Elie, ils avaient pu se voir tous les jours. Depuis, ils ne se quittaient guère.

A peine étaient-ils entrés dans la classe pour leur première heure de cours que la cloche sonnait la fin du dernier cours de la journée. Ils n’avaient pas vu la journée passée bien qu’ils aient essayé de profiter un maximum l’un de l’autre. Ils allaient devoir se séparer une dernière fois. Matthew repartait le lendemain matin pour l’Amérique et ils n’auraient pas d’autres occasions.

A la porte du collège, Elie s’arrêta et se tourna vers Matthew. Il la serra très fort contre lui. Ils restèrent ainsi un long moment avant que Micha, le meilleur ami d’Elie, ne l’appelle.

« On te ramène chez toi, Elie ? »

Elie hocha la tête avant de répondre « Oui, j’arrive ». Elie leva des yeux embués de larmes vers Matthew. « Nous y voilà », lui dit-elle en sortant un paquet de son sac. « Tiens, c’est pour toi. Mais je ne pense pas que tu es le temps de l’ouvrir avant que Micha ne m’appelle encore une fois. »

« Ce n’est pas grave, je l’ouvrirai demain, tranquillement dans l’avion. J’ai aussi quelque chose pour toi. » Lui répondit Matthew en sortant, à son tour, un paquet de son sac. « J’espère qu’il te plaira. Tu pourras l’ouvrir quand tu veux. »

Après cet échange de cadeaux, ils s’embrassèrent une dernière fois en ignorant les appels de Micha à Elie, jusqu’à ce qu’il klaxonne. Elie se sépara de Matthew à contre cœur et se dirigea vers la voiture qui l’attendait. Elle y monta en regardant une dernière fois Matthew qui la regardait, son paquet à la main.

Micha profita du silence d’Elie en la taquinant gentiment. Elle le reverrait ou « un de perdu, dix de retrouver ». Elle serait juste le paquet que lui avait donné Matthew contre son cœur.

Le lendemain matin, alors que Matthew devait être dans l’avion qui la ramenait chez lui, Elie alluma sa lampe de chevet et sortit de sous son oreiller le cadeau de Matthew. Le papier s’était froissé, mais Elie s’en moquait. Elle commença à l’ouvrir en pensant à Matthew et en l’imaginant ouvrir le cadeau qu’elle lui avait fait.
Quand elle découvrit son cadeau, elle ne put que sourire. Il lui avait offert le même livre qu’elle. Ils auraient chacun leur exemplaire de « E = mc², mon amour » offert par l’autre.

Ecrit le 3 janvier 2013 dans le cadre de la Destination 183 : Millésime Littéraire de l'Atelier Ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *