Je voyage seule de Samuel Bjørk

je-voyage-seuleAuteur : Samuel Bjørk

Genre : Thriller / Suspense

Format : Papier

Date de parution : 30 septembre 2015

Edition : images

 

 

Plume_envol_fRésumé Plume_envol

La Norvège tout entière est sous le choc : un promeneur a découvert dans la forêt une petite fille assassinée, pendue à un arbre avec une corde à sauter et portant autour du cou un panonceau où figure la mention : Je voyage seule.
Chargée de l’affaire, le commissaire Holger Munch décide de s’assurer l’aide de son ancienne collègue, Mia Krüger, douée d’une intuition imparable. Il part la chercher sur l’île de Hitra où elle vit recluse. Ce qu’il ignore au sujet de Mia c’est qu’elle s’y est retranchée pour se suicider. Or, quand elle regarde les photos de la fillette, elle remarque un détail qui avait jusque-là échappé à tout le monde et comprend qu’il y aura d’autres victimes…

Plume_envol_fMon avisPlume_envol

C’est le premier livre de l’auteur que je lis (en même temps, c’est le seul paru en France). Lorsque j’ai refermé le livre, sachant que je devrais pouvoir retrouvé les personnages dans d’autres histoires, j’aurais bien aimé pouvoir en lire un autre.

Cependant, j’ai eu quelques difficultés à entrer dans l’histoire. En cause, selon moi, le choix du narrateur. Ce dernier est omniscient. Ainsi, l’auteur profite de ce choix pour nous emmener d’un bout à l’autre du pays, d’un personnage à un autre et pour faire des sauts dans le temps.

Par ailleurs, il y a deux trames : une principale, le meurtre des petites filles ; et une secondaire, une secte qui profite de la vulnérabilité des personnes âgés, entre autres. Les deux intrigues sont liées, mais la seconde serait absente, cela ne changerai peut-être pas grand chose et permettrait peut-être d’avoir un récit plus clair. Le choix de l’auteur pour cette deuxième intrigue, qui pendant un long moment, est parallèle, avant que le lecteur apprenne le lien avec la première intrigue, est de perdre son lecteur. Pour ne pas que ce dernier ne devine les raisons des enlèvements, ni même l’identité du tueur. Mais, à trop vouloir en faire, cela nuit à l’histoire. L’auteur nous tire dans beaucoup trop de directions à la fois. Il nous oriente sur une piste, puis une autre. Mais, à chaque fois, ce sont des fausses pistes. Jusqu’au moment où il faut arriver à la fin.

Mais je me suis attachée aux différents personnages : Holger Munch, Mia Krüger ou encore la dernière recrue, Gabriel Mørk. Et lorsque je suis arrivée à la dernière page, des questions se sont posés sur leur avenir. Surtout pour celui de Mia. Peut-être aurons-nous des éléments de réponses dans les prochains livres ?

Par contre, le dos de l’exemplaire que j’ai lu, bien que le livre ait été acheté neuf, se décollait et j’ai dû faire attention aux pages volantes. Je vous déconseillerais, si vous voulez le lire, de le prendre chez France Loisirs.

Ma Note : 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *